Rester en paix quand les pensées s'accélèrent, article Jijihook.fr, Zentangle, dessin, fleur

Ces dernières semaines j’ai décidé de ralentir un peu ma frénésie créative et me réserver plus de temps de créativité pure, sans attente autre que de me faire du bien et d’être à l’écoute de moi-même, de mon corps et de mon esprit. Ceci m’a permis d’aller au bout d’une envie créative que j’avais depuis déjà plusieurs semaines mais que je ne prenais pas le temps de suivre, tellement j’étais concentrée sur le développement de mon activité et ma to-do list très chargée. Prendre le temps de me poser, prendre plusieurs jours rien que pour moi, sans culpabilité de ne rien faire d’autre que de nourrir ma créativité, écouter, suivre mes envies sans but, c’est un processus qui m’a fait beaucoup de bien et que j’ai décidé d’intégrer encore plus dans mon quotidien. Dans les cours de Zentangle® et d’artjournaling que je donne, j’encourage toujours les participants à écouter avant tout leurs propres envies créatives et je leur parle de l’importance de prendre du temps pour suivre ces envies.

Mais à quoi bon enseigner certains principes si on ne les applique pas à soi-même ? ^^

Une envie de fleur géante

Je vais bientôt me faire opérer, je n’ai pas encore la date exacte, mais ce ne sera pas avant fin avril/mai. Une hernie ombilicale de 9 cm qui nécessitera donc pas mal de travail. Et lorsque j’étais allongée dans le bureau de mon chirurgien, qu’elle m’examinait et qu’elle réfléchissait à voix haute à la façon dont elle allait découper ma peau, traiter la hernie et ensuite reconstruire mon ventre et mon nombril, je me sentais inquiète et l’image d’une grande fleur rose m’est venue très clairement en tête. Une énorme fleur rose qui rayonnait et m’envoyait de l’amour. En rayonnant ainsi elle rayonnait aussi pour les autres. Une fleur pour m’apaiser, me rappeler que tout ira bien, que l’opération va bien se passer et que je suis aimée, comme tous les êtres sur cette terre.

Cette histoire date du mois de décembre. L’image de cette grande fleur m’est restée en tête longtemps, mais je n’avais clairement aucune place dans mon quotidien pour travailler dessus car je savais qu’il me faudrait au moins 15 heures pour pouvoir la terminer. Je n’avais pas le temps… jusqu’au mois de février où j’ai commencé à ressentir une immense fatigue, une sensation d’essoufflement, de grande lassitude. Il faut dire que j’ai démarré l’année avec beaucoup de projets en tête et l’envie de tout faire rapidement, oubliant qu’avec 3 enfants en bas âge à la maison et une activité en pleine croissance c’est vraiment vital de s’occuper de soi.
Grâce à cette sensation de grosse fatigue j’ai donc décidé de faire de la place dans mon emploi du temps et de supprimer tout ce qui n’était plus absolument nécessaire. Je me suis pris une semaine de calme avant les vacances scolaires, une semaine durant laquelle j’ai beaucoup dessiné juste pour moi et me suis reposée. Durant cette semaine-là j’ai pu donner vie à cette image qui m’était venue en tête à un moment où toutes mes pensées s’accéléraient et où j’avais clairement besoin d’apaisement.

Je me suis donc assise aussi longtemps qu’il le fallait, chaque jour, j’ai laissé cette image prendre vie à son rythme, tout doucement, et au fur et à mesure mes pensées se sont apaisées grâce au motif répétitif que j’ai dessiné avec beaucoup de spontanéité.

Rester en paix quand les pensées s'accélèrent, article Jijihook.fr, Zentangle, dessin, fleur

Pourquoi je vous raconte tout cela ?

Parce que nous avons souvent tendance à penser que tout vient de l’extérieur, que l’apaisement doit nous être apporté par d’autres personnes, que les solutions viennent des meilleurs experts. Je ne compte pas le nombre de fois où je n’ai pas écouté mon corps, où je n’ai pas écouté mes envies, mes pensées, mes sensations, mon intuition, et à chaque fois je l’ai regretté.

Je suis heureuse de m’être écoutée cette fois. Ce n’est qu’une fleur parmi tant d’autres, un dessin parmi tant d’autres, un dessin finalement banal, mais rien que le fait de passer du temps à écouter mon envie profonde et m’y mettre à 100% m’a permis de faire face à mes peurs pour mieux les libérer et de prendre du temps pour moi. Je pense que mon corps m’en remercie car cette sensation de grande fatigue a disparu. Durant le processus de création de cette fleur mes pensées se sont apaisées, calmées, pour laisser place à une sensation de profonde gratitude. Et cerise sur le gâteau, cela m’a fait découvrir le plaisir de travailler sur grand format et j’ai plein de nouvelles idées pour la suite 😉

Y a-t-il une petite voix en vous que vous n’écoutez pas ? Que pourriez-vous mettre en place dès aujourd’hui pour l’écouter et prendre soin de vous ?

Ma petit Léa voulait vous faire un coucou, d’où cette petite tête qui apparaît dans mon montage photo 🙂

La méthode Zentangle pour exprimer ses envies les plus profondes

Pour faire cette fleur je suis partie d’un motif officiel Zentangle tout simple qui s’appelle « Enyshou » et je l’ai travaillé de façon circulaire jusqu’à remplir tout l’espace de ma feuille format raisin (50×65 cm). Comme la plupart des motifs Zentangle, il s’agit d’un motif répétitif qui suit un cheminement simple pouvant être répété quasiment à l’infini (cliquez ici pour plus d’informations concernant les motifs Zentangle et ce qui fait leur spécificité).

J’ai réussi à donner vie à cette image assez facilement, c’est le gros avantage quand on commence à étudier la méthode Zentangle en profondeur et qu’on voit tout ce qu’elle peut nous offrir. Pas besoin de savoir dessiner, pas besoin de maîtriser des règles de proportions, juste garder en tête que l’erreur n’existe pas (« no mistakes ») et faire confiance au motif que l’on laisse se déployer sous nos yeux.

Je suis très heureuse que la méthode Zentangle soit entrée dans ma vie car c’est en grande partie grâce à elle que j’arrive aujourd’hui à m’exprimer artistiquement avec beaucoup de simplicité et de sincérité. Pas besoin de faire un croquis préliminaire, en Zentangle l’erreur n’existe pas et on se lance directement avec un feutre, presque sans réfléchir. C’est une méthode de dessin qui demande de la présence dans ce que l’on fait, beaucoup de concentration, d’écoute de soi, d’écoute de son intuition, mais n’est-ce pas justement le plus important quand on crée ?

***

Je profite de cet article pour vous informer qu’au mois de mars j’ouvre à nouveau les inscriptions à mon atelier en ligne « Libre et Zen« , un atelier pour développer sa créativité grâce à la méthode Zentangle 🙂 

En attendant, si ce n’est pas déjà fait, inscrivez-vous à ma newsletter en cliquant sur l’image ci-dessous pour recevoir mon guide gratuit pour commencer à tangler.


zentangle, dessin facile a faire, dessin zen, zentangle tuto, motif dessin, dessin relaxation, dessin zentangle, motif zentangle, diplome zentangle, czt, guide zentangle, tuto zentangle, zentangle jijihook

21 réflexions sur “ Rester en paix quand les pensées s’accélèrent ”

  1. Merci Jiji pour ce beau message et cette fleur sublime que tu nous fais partager. Ton enseignement est plein d’amour et m’a permis d’avancer dans ce monde magique du zentangle. Avec une plus grande confiance et le merveilleux objectif de se faire du bien en découvrant à chaque fois le plaisir et les surprises de la création. Je te souhaite le meilleur, de garder cette belle sérénité pour l’opération que tu envisages, et de poursuivre l’aventure du zentangle le plus longtemps possible avec toi. Gros bisous, Christine

    1. Merci Christine pour ce beau message, c’est beaucoup de plaisir pour moi aussi de suivre tes avancées et de voir tout le beau travail que tu nous partages dans le groupe. Gros bisous !

  2. Bonjour Gisèle…tout d’abord je te souhaite bon courage. J’ai découvert le zentangle à un moment où j’avais l’impression que ma vie m’échappait…plutôt que de suivre le chemin classique de la psychothérapie je me suis tournée vers la kinesiologie qui m’a permis de prendre conscience que je devais prendre du temps pour MOI…en cherchant des méthodes d’art thérapie j’ai découvert le zentangle…l’effet thérapeutique est « magique »…tous les jours lorsque je rentre chez moi je me pose et je dessine…l’effet de « déconnexion » est quasi instantané…je te remercie pour tes news lettres et tes articles qui m’aident à faire évoluer mes créations.

    1. Bonjour Nathalie, merci pour ce beau message. Je confirme, cette méthode est vraiment magique. Je suis très reconnaissante qu’elle soit arrivée dans ma vie, et dans la tienne aussi du coup 🙂 C’est drôle, moi aussi j’ai récemment découvert la kinésiologie, je suis fascinée par ce que cette thérapie permet d’obtenir comme changements dans nos vies !

  3. Bonsoir Gisèle avant tout je te souhaite bon courage pour ton opération . Il te faut te ménager c’est certain . Ta fleur est magnifique elle donne l’envie de sérénité . Pour ma part je me remet doucement de mon opération cela fait 6 semaines encore 6 pour voir les résultats de réussite mais je suis positive . J’ai repris hier ma page deux de ton atelier cela ma fait du bien moralement . Voila reste zen et positive et merci tu as toujours les mots pour nous donner du courage gros bisous,Nelly

    1. Bonjour Nelly, très contente de savoir que tu te remets peu à peu de ton opération. Tu as parcouru plus de la moitié du chemin, yes 🙂 Je suis contente que mes vidéos d’art journal aient pu t’apporter du réconfort. Gros bisous et à très bientôt,

  4. Ton message est beau, plein d’amour ! Cette fleur te ressemble dans la douceur qu’elle dégage, dans l’élégance et aussi l’épanouissement ! J’aime beaucoup ton cheminement. Tu sais que je travailles depuis peu avec des handicapés. J’essaie d’imprégner mon poste de ce que je suis. Pour l’instant je laisse venir les choses, j’observe, je réfléchis. Peu à peu émerges l’idée de mettre de la couleur dans cette association aux murs tristounets, l’envie d’introduire de l’art thérapie dans mes interventions (en binôme avec une professionnelle)… C’est chouette car en te lisant, je m’aperçois que nous cheminons vers la créativité, de manière différente, mais en même temps ! Allez je m’arrête là et te dis à très bientôt ! Bisous

    1. Coucou Masyl, merci à toi pour ce beau message ! C’est une super idée de vouloir égayer ton lieu de travail et apporter du bien-être aux personnes qui s’y trouvent. Tiens-moi au courant de tes avancées ! Gros bisous

  5. Mes pensées pour ton opération, prends bien soin de toi. Merci pour ce message. Moi aussi, j’ai entrepris un Zentangle géant depuis 3 semaines, j’y travaille chaque soir, pendant quelques heures et j’en ai fait un 8eme à ce jour. C’est très long, mais j’adore cet exercice, et la paix intérieure que cela m’apporte. Je te le montrerai quand il sera fini, à ce rythme ce sera dans quelques mois. Je t’embrasse.

    1. Coucou Maryvonne, merci pour ces gentils mots. Ton projet éveille ma curiosité, j’ai vraiment très hâte de pouvoir le découvrir ! Nul doute qu’il sera magnifique quand je vois les créations que tu postes dans le groupe. Gros bisous

  6. Merci Jiji pour ce beau partage et témoignage. Merci pour ton enseignement plein de douceur et de bienveillance ! Toutes mes pensées pour ton intervention. A très bientôt pour continuer à cheminer avec toi sur la route merveilleuse du zentangle. Bien amicalement. Isabelle

  7. La fleur est magnifique qui donne l’envie à méditer. .. Je suis d’accord qu’ il faut penser à soi-même et que cela ne guerre facile dans la vie …surtout avec les enfants! Je voudrais juste dire que je suis très admirative de votre parcours, de tous ce que vous faites! Merci pour votre partage, votre positivité! Combien de fois vos articles et l’encouragement m’ont donnés la force de recommencer les activités créatifs. Je vous dit en mon tour bon courage! Mes esprits positifs sont avec vous!

    1. Merci Alexandra pour ce très beau message. C’est un honneur de savoir que j’ai pu vous inspirer car j’admire beaucoup vos pages dans le groupe du challenge artjournal et gribouillages.
      Et merci aussi pour les esprits positifs, il n’y en a jamais trop 😉

  8. L’opération est toujours un mauvais moment. Je t’envoie quelques pétales supplémentaires pour agrandir cette fleur si douce. Pense à toi et soigne-toi bien. Bises.

  9. La création guérit l’âme… et le corps. Peut être que ton hernie disparaîtra comme par magie parce que tu as pris le temps de prendre soin de toi. Belle fin de semaine, Gisèle et plein de bonnes choses pour la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*