Certaines d’entre vous m’ont souvent dit avoir du mal à avoir de belles finitions lorsqu’elles crochètent des amigurumis (personnages en crochet), c’est pourquoi j’ai souhaité faire un premier article sur le sujet destiné à celles qui débutent. D’autres articles de ce type suivront sûrement!

Je précise que les conseils ci-dessous ne sont pas exhaustifs et comme pour tout loisir créatif, les techniques de crochet peuvent varier d’une personne à une autre et différentes manières de procéder sont valables. Par exemple, ma façon de tenir mon crochet est très différente de la plupart des personnes mais me permet pourtant d’obtenir un résultat qui correspond à ce que je souhaite. Alors sentez-vous totalement libres d’adapter ces conseils à vos préférences car il n’y a pas une bonne ou une mauvaise façon de faire, le plus important étant de prendre du plaisir à faire les choses.

Les conseils ci-dessous se basent sur la réalisation d’un lutin de Noël au crochet.

1) Laisser une longueur de fil suffisante. Lorsque vous crochetez un personnage composé de plusieurs pièces (bras, tête, jambes, oreilles, yeux…), il est toujours utile de  laisser pendre une certaine longueur de fil à la fin pour faciliter l’assemblage des pièces. Ainsi vous aurez juste à enfiler la longueur restante dans une aiguille à tapisserie pour assembler la pièce au reste de l’ouvrage.

tuto_lutin1

2) Epingler chaque pièce avant l’assemblage. Le fait d’épingler toutes les pièces avant de les coudre vous permet de maîtriser le rendu final afin qu’il corresponde le plus possible à ce que vous souhaitez.

tuto_lutin2

3) Adapter votre façon de coudre au rendu souhaité lorsque vous assemblez vos pièces. Ici encore tout est subjectif car tout dépend des préférences de chacun.

Exemple 1: si je souhaite que la collerette de mon lutin soit totalement intégrée au corps (sans relief), je passe mon aiguille dans toutes les mailles de la collerette pendant l’assemblage.

tuto_lutin3_1tuto_lutin4_1

Exemple 2: si je souhaite que la collerette de mon lutin soit légèrement en relief pour donner plus de volume à mon personnage, j’évite de piquer mon aiguille dans toutes les mailles de la collerette et je pique uniquement entre les pétales. Cette technique peut être utile pour toutes les pièces qui ne font pas partie du corps de l’amigurumi  (chapeaux, fleurs à coudre, écharpes, bordures fantaisie…)

tuto_lutin5_1

tuto_lutin6_1

 

De même, vous obtiendrez un rendu différent selon que vous piquez votre aiguille à travers les 2 brins de chaque maille à assembler ou à travers un seul brin.

4) Quelques conseils pour la broderie :
Voici en photos ma façon de procéder pour la broderie du visage, qui variera bien sûr en fonction de chaque modèle et du rendu que je souhaite.

Je fais rarement un nœud avant de commencer la broderie, et le nœud final se fait une fois que tous les détails sont brodés. Il m’arrive de faire le noeud final directement au niveau des yeux lorsque le fil est suffisamment fin. Je fais ensuite ressortir les fils à un endroit discret où ils ne seront pas visibles.

tuto_lutin7_1

tuto_lutin8_1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tuto_lutin9_1tuto_lutin10_1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme vous le verrez ma façon de broder est très basique. J’ai également brodé les boutons blancs de la même manière que les yeux.

lutins_noel_sc3

Vous pourrez trouver d’autres patrons détaillés d’amigurumis ICI ou LA.

Si vous avez des astuces supplémentaires ou des questions sur certains types de finitions en particulier, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires ^^

 

Fan de crochet ? Connaissez-vous également les autres modes d’expression créative que sont l’artjournaling et la méthode Zentangle ? En tant que coach et enseignante certifiée de Zentangle (CZT) j’offre actuellement un cours vidéo gratuit de Zentangle ainsi qu’un challenge gratuit d’artjournal de « 21 jours de bordel créatif » pour profiter dès maintenant de toutes les vertus de ces 2 approches créatives. Cliquez sur les images ci-dessous pour rejoindre le cours et/ou le challenge !

zentangle, dessin facile a faire, dessin zen, zentangle tuto, motif dessin, dessin relaxation, dessin zentangle, motif zentangle, diplome zentangle, czt, guide zentangle, tuto zentangle, zentangle jijihook

zentangle, dessin facile a faire, dessin zen, zentangle tuto, motif dessin, dessin relaxation, dessin zentangle, motif zentangle, diplome zentangle, czt, guide zentangle, tuto zentangle, zentangle jijihook

20 réflexions sur “ 4 conseils pour vos finitions d’amigurumis ”

  1. Merci pour ces conseils et surtout pour celui qui concerne la broderie, c’est au moment de broder le visage que j’ai le plus de soucis. Bisous, bonne journée

  2. Merci beaucoup pour ces conseils, j’ai toujours beaucoup de mal à l’assemblage. C’est pour ça que j’hésite à commencer mon Lalylala…
    Ce qui me pose le plus de difficultés, ce sont les membres : où les fixer, comment faire pour les fixer en rond et éviter que l’articulation soit toute plate…
    Tu as des astuces aussi ?

  3. Merci énormément de tous ces petits détails expliqués et cela m’a beaucoup aidé à visualiser certaines bêtises que je faisais !!! Merci tout plein 😉 Bises

  4. Coucou Gisèle
    et merci pour ces précieux conseils !
    J’ai fait pas mal d’amigurumis ces derniers temps.
    En fait, on s’améliore et on trouve des astuces qui nous vont à chacune pour améliorer ou faciliter notre travail de création.
    Bizz
    Val

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*